top of page

Shreeni Dyall : Visuelle de magasin!

Dernière mise à jour : 5 juil. 2023

Les mains de l'esthetisme du magasin : Visuelle en magasin de mode.




Photos : 1.Wix 2. Shreeni Dyall 3. Wix

 

Des chapeaux sur le mur. La section des chaussures côte à côte de la section des chaussettes et collants. La nouvelle collection hivernale qui nous fixe dès qu'on rentre dans le magasin. Toute une science pour les entreprises de mode qui savent bien que disposer chaque item à la bonne place pourrait augmenter les répercussions positives pour les ventes. Allons à la rencontre d'une personne qui met la main à la pâte chez la marque H&M.

 

Entretien réalisé par Alexandra Salvara

13 janvier 2023


1. Bonjour Shreeni! Alors, en trois mots, comment décrirais-tu ton poste ?


Je dirais que c’est l’esthétique, la commercialité et l’organisation.



2. À quoi ressemble ta journée typique au magasin ?


Normalement, je commence ma journée en faisant ce qu’on appelle en magasin le “Customer Round” qui est de faire le tour du magasin en ayant la perspective du client. Nous vérifions si tel article est facile à trouver, si toutes les tailles sont accessibles et nous nous questionnons sur la disposition du magasin. Après cela, nous nous concentrons sur la commercialisation et nous nous demandons : “ Le client veut acheter quoi?”. Avec la température du moment par exemple, ce seront les vêtements plus chauds qui seront mis en avant, évidemment.

Comme tu le sais, les choses changent vite dans la mode (rires) donc, après m’être assuré que tout était bien placé en magasin, je vais vérifier si nous avons reçu de nouvelles informations de la maison mère sur certaines collections dans les différents départements. Avec les nouvelles collections qui sortent, les tendances mode qui varient et les saisons qui changent, je dois m’assurer que nous respectons les consignes qui nous sont données par la compagnie sur la disposition des nouveaux articles tout en suivant le thème du moment.

Mon travail consiste aussi d’organiser le magasin d’une façon à ce que nos clients sachent quels sont nos items à la mode et les tendances du moment. Le but ultime de la visuelle en magasin c’est de rendre le magasin le plus accessible aux clients afin qu’ils trouvent les articles le plus facilement possible.




3. Cela doit faire des journées chargées! Quelle est la meilleure partie de ton travail,selon toi?


Moi j’adore “styler” les mannequins (rires) !! Bien que nous ayons un thème défini et des morceaux choisis au préalable par la compagnie, j’ai l’opportunité de laisser aller un peu ma créativité et voir le résultat final lors de l'habillage des mannequins. Souvent, quand certains articles qui doivent être sur le mannequin nous manquent, on fait ce qu’on appelle un SWAT ( sell what’s available today ), et nous avons la liberté d’habiller le mannequin nous-même, tout en suivant le thème établi.



4. Quelles qualités sont essentielles pour occuper ton poste?


Il faut être organisé et à l’écoute du client. Le but, comme je te l’ai dit, c’est de vendre nos articles

et quand tu apprends ce que ta clientèle recherche, ce sera plus facile de répondre à sa demande. Il faut être créatif et réfléchir et agir vite. Et enfin, on reste beaucoup sur nos pieds (rires), il faut s’habituer à cela.



Photo : Wix

5. Quel sont les plus grands défis dans ton poste, selon toi?


Dans le prêt-à-porter, c’est très facile que cela devienne une pagaille très vite. (Rires) Surtout après la période des Fêtes, il faut toujours être organisé, surtout quand on est une petite équipe, afin de ranger les vêtements, les décos et replacer les articles après les clients. Il faut vraiment essayer de s’y prendre au fur et à mesure, pour ne pas se retrouver à devoir tout ranger en même temps!





6. Du pliage de linge tu dis...et si on parlait un peu plus sur toi, quel est ton parcours dans la mode?


J’ai toujours eu une passion pour la mode. La couture m’a toujours intéressée depuis mon jeune âge. Mon parcours a vraiment débuté au lycée (à l’Île Maurice), j’ai eu des cours de mode qui m’ont permis d’avoir une bonne base en couture et la mode. Nous avions plusieurs projets à remettre, en plus des cours théoriques, ce qui m’a permis de développer ma créativité et ma patience, parce que cela prenait beaucoup de temps (rires) en plus des cours réguliers. Photo : Johansen Rawoojee


Après cela, j’ai fait des études plus poussées en “Fashion Technics and Design” au George Brown College à Toronto. Il y avait la partie pratique qui était la couture et la partie théorique nous donnait les techniques pour bien choisir les tissues, les agencements de couleurs, l’histoire de la mode etc.


7.Dirais-tu que tes études t'aident beaucoup dans ton poste de visuelle en magasin?


Oui et non. Bien entendu, mes études en mode me donnent une meilleure compréhension de l’univers de la mode et certaines notions apprises lors des cours me sont utiles lors de mes tâches. Par contre, c’est un travail surtout sur le terrain. H&M est une grande compagnie établie qui donnent des consignes claires de ce qu’elle attend de ses employés, donc le succès dans l’emploi c’est de comprendre ce que la compagnie attend de moi.




8. Avec le parcours que tu as, c'est avec assurance que je peux dire que tu es une vraie passionnée...Quels sont tes aspirations pour le futur dans le domaine?


Disons que le but ultime serait de devenir directrice artistique. Je me suis découvert, il y a quelques années, une grande passion pour la photographie et pour la présentation. J’adore imaginer un concept et le rendre concret, tout cela ensemble me pousse vers la direction artistique. En attendant ou en même temps, j’aime toucher à tout dans la mode (rires), j’aime donc aussi être styliste. En gros, je pense vouloir être en contact avec plusieurs aspects de la mode tout au long de ma carrière.



131 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page