top of page

Amour de la mode : Histoires de 3 icônes noires!

Dernière mise à jour : 12 juil. 2023

La présence de la communauté noire dans cet univers créatif qu'est la mode ne date pas d'hier. Par contre, nous pouvons en être convaincus, les routes qu'ont empruntées ces personnes n'ont pas été faciles mais elles nous prouvent que combinés, l'amour, la passion et un minimum de talent peuvent démembrer les obstacles sur notre chemin. Arrêtons-nous sur l'histoire de 3 icônes noires qui ont chamboulés le monde de la mode...



Photos : 1. Naomi Sims 2. Elizabeth Keckley 3. Anne Lowe



Élizabeth Keckley

Elizabeth Keckley était une couturière et une auteure américaine. Elle est née d’une mère noire esclave et son père était le maître de sa mère. Son rôle dans la demeure était d'aider sa mère à coudre les vêtements des maîtres de maison et des autres esclaves qui traivaillaient sur la plantation. Après une début de vie d’esclave où elle a souffert et est devenue mère, Elizabeth achète sa liberté et celle de son fils et décide de déménager à Washington.


Elle prend des clientes en tant que couturière et très vite elle ouvre son propre atelier et embauche 12 couturières noires pour y travailler. Elle habille les femmes de grands hommes politiques américains telles que Varina Davis et Mary Anna Custis Lee. Sa plus grande cliente restera la première dame des États-Unis,

Mary Todd Lincoln, femme du président Abraham Lincoln.


Élizabeth était connue pour sa couture parfaite et élégante. Ses créations étaient connues pour être sophistiquées et furent porter lors d’occasion spéciale dont une soirée présidentielle par Mary Lincoln.

Après la Guerre Civile, elle publie un livre racontant sa vie d’esclave et de femme libre par la suite.



Anne Lowe

Anne Lowe était la première designer mode noire reconnue aux États-Unis. Sa passion pour la couture et la mode lui est venue jeune de sa mère et sa grand- mère qui étaient des couturières et possédaient un atelier de confection de robes.

Lorsque ces deux femmes décèdent, Anne reprend l’entreprise familiale.

En 1917, elle décide de s’installer à New York et s’inscrit au S.T. Taylor Design School. Grâce à son talent, elle graduit en un an et bien vite, elle commence à vendre ses créations à de grandes boutiques telles que Henry Bendel et Saks Fifth Avenues.


Photo : Robe de mariée de Jacqueline Kennedy ( 1953)


N’ayant pas assez de crédit pour son travail, elle décide d’ouvrir un salon à New York. Ses robes complexes et élégantes lui valent une clientèle très huppée et de la grande société. Malheureusement, bien souvent ces mêmes clientes négociaient les prix et lui demandaient de charger moins que ce que la robe coûtait. Cette habitude n’a pas aidé les finances car, elle l’avouera elle-même, alors qu’elle était au sommet de sa carrière, elle n’avait pas beaucoup d’argent.




Photos : Du site an historian about town

La plus grande cliente pour qui Anne a confectionné une robe a été Jacqueline Bouvier. La mère de celle qui deviendra la première dame, Jackie Kennedy, Jane Auchincloss était une fidèle clientèle de Lowe. Cette dernière a été mandatée pour faire les robes des filles d’honneur de la mariée aussi. Un peu avant le mariage, un dégât d’eau ruine toutes les robes et elle décide de ne rien dire à la famille et reconfectionne chaque robe à ses frais.

Malgré une fin de vie peu réjouissante, Anne Lowe a été une designer de mode accomplie. Son travail a été admiré par Christian Dior et Edith Head. Ses créations ont été portées et aimées par la haute société américaine pendant des années!



Naomi Sims


Naomi Sims est une mannequin et une femme d’affaires américaine. Elle est considérée comme l'une des premières Supermodel noires aux États-Unis. Dès l’âge de 13 ans, elle se fait harceler et taquiner à l’école à cause de sa grande taille. Après le secondaire, elle étudie à la Fashion Institute of Technology et prend des cours du soir en psychologie. Très vite, Elle essaie d’établir sa carrière de mannequin mais se fait refuser par les agences qui lui disent que sa peau est “trop foncée”. Elle ne se laisse pas décourager et décide d’aller à la rencontre des photographes directement et se fait dire oui par le photographe Gösta Peterson.

Photo : 1. Couverture de Life 2. Wikipedia 3. Agnauta Couture


Sa carrière est lancée lorsqu’elle fait la couverture du magazine Lady’s Home Journal en 1968. Elle devient très vite l'une des mannequins noires ayant eu une brillante carrière dans la fin des années 1960 et début des années 1970.

On lui propose le rôle principal dans le film Cleopatra Jones mais le portrait des personnes noires dans le film la pousse à refuser. Elle décide, plutôt de prendre sa retraite en 1973 et fonde sa compagnie de perruques qui s’inspirent de la textures des cheveux de femmes noires, brunes ou métissées qui ont été lissés.

Photo : The Metropolitain Musuem of Art

20 vues0 commentaire

Comments


bottom of page